top of page

Nous sommes sérieuses car on sait qu’on a le monde à faire bouger…à commencer par le notre 29-09-23

Un petit retour sur les événements qui ont marqué la rentrée de septembre 2023 autour de ses actions engagées pour visibiliser les femmes et minorités de genre dans la filière musicale.

Je suis très honorée d'avoir été réélue pour un troisième mandat à la présidence de la commission égalité Femm Homme de la Sacem et surtout d'avoir finalisé avec tous mes commissaires et toute l'équipe de l'Engagement Sacem au bon déroulé de notre journée spéciale: " Rencontres Culture Égalités".

Nous avons travaillé durant des mois pour choisir les invité·es et intervenant·es afin de rendre la journée la plus riche, la plus instructive , la plus INSPIRANTE.

Ce fut un succès, dès l'ouverture avec la marraine de cette édition: Coline Serraut'qui a fait un discours d'une immense humanité et intelligence recardant avec un humour imagé les propos, Le Propos.

Puis, Reine Prat sur la réalité chiffrée de la situation actuelle en ce qui concerne l'Egalite des genres dans la filière culturelle, édifiant.

ont suivi les témoignages , je salue Mélissa Bounoua de Louie Média, Anne Dorr autrice réalisatrice qui nous a informé de la situation des femmes réalisatrices de flux dans leur milieu (5%), Vanessa Bertran, autrice de doublage cinema et audio-visuel et Noemie de Lattre qui a si bien su interpeller le langage universel français qui demeure inexorablement au masculin alors que le féminin existant, se trouve ainsi invisibilité.

L'humour est toujours le plus fort on dirait.

Merci Noemie!

S'en suivirent Tables rondes et Rencontres :l'IA, L'Ecologie dans la filière musicale , Les Conservatoire et la desertion des femmes dans la professionnalisation, des récits de vie de femmes que l'on a estimé roles-modèles, Cécile Rap Veber et Marine Forde. Le tout parsemé d'interludes musicaux car on s'est mis un point d'honneur à ne pas oublier que nous sommes les créatrices et créateurs sans lequel.les rien de tout cela n'existerait.

Le grand final c'était le concert de Contrebande, le collectif crée par Christine Lidon et moi même pour mettre en valeur, sur scène des chansons entièrement composées et interprétées par des femmes et Poundo, fabuleuse artiste Keychange qui nous a fait un show case assez spectaculaire.

Je tiens à remercier Tolvy, Dj lauréate Keychange également pour avoir mixé entre chaque changement des festivités.

Il nous reste tellement à faire mais les choses avancent et s'articulent , merci à toutes et tous ✨



33 vues0 commentaire

Comments


Keiko Kishi une femme libre_edited.jpg
bottom of page